Surveillance d'étanchéité

 

Auteur(s) :

MATERIELS :

  • NI Fielpoint

LOGICIELS :

  • NI LabVIEW

Vous avez un projet similaire ?

L'objectif :

Surveiller l'étanchéité du réseau de distribution de kérosène sur l'aéroport d'Orly.

La solution :

Mettre en place une application de surveillance développée en LabVIEW avec du matériel FieldPoint.

La SMCA (Société de Manutention de Carburants Aviation) assure le transport du kérosène depuis un bac de stockage jusqu'à la vanne de distribution située au pied de l'avion, et ce, par oléoréseau (pipes).
Sur l'aéroport d'Orly, le kérosène est stocké dans des bacs de réception (environ 50000 m3). Une fois le carburant certifié conforme, la SMCA procède à son transfert via une micro filtration vers les bacs d'expédition distants de quatre kilomètres. Une fois arrivé dans les bacs d'expédition, le kérosène est à nouveau filtré puis acheminé vers les bouches d'alimentation situées sur les pistes.

L'application mettant en oeuvre du matériel FieldPoint géré par LabVIEW a prouvé sa robustesse en fonctionnant 24 heures sur 24 depuis 2002.

Conditions de test

L'application réalisée consiste à signaler des fuites éventuelles du réseau, en effectuant un contrôle chaque nuit, lors de l'arrêt du trafic aérien entre 23H30 et 5H30, lorsque le réseau est au repos.
Un système de surveillance d'étanchéité du réseau conçu par le CERG (M. Alain Hellion) fonctionnait parfaitement depuis une dizaine d'années.
L'objectif était de moderniser ce système, de reprendre ses fonctionnalités et d'ajouter une mesure de compressibilité journalière. La SMCA a confié le développement de l'application à SAPHIR, partenaire de National Instruments. SAPHIR a choisi d'utiliser du matériel FieldPoint pour les entrées/sorties déportées. Les modules FieldPoint sont placés dans une armoire électrique située dans un local distant et les données sont transférées au PC en salle de surveillance via une communication RS-485. Des modules avec des entrées analogiques, des entrées numériques, du pilotage de relais et des lectures de compteurs permettent de mesurer les valeurs issues des capteurs et de piloter les actionneurs. Quant à LabVIEW, il gère entièrement l'application et permet de rafraîchir un synoptique avec les différents éléments du réseau (vannes, pompes...)

Une séquence de test automatisée

Le test démarre chaque nuit à 23H30 et consiste en plusieurs étapes.
La première étape est la mise en condition du réseau : animation de vannes motorisées, vérification de l'état des vannes manuelles et pompage pour augmenter la pression du réseau qui passe de 8,2 bars à 11 bars pendant la durée du test.
La deuxième étape consiste à effectuer la mesure de compressibilité et le test d'étanchéité. Il existe deux réseaux parallèles d'alimentation soumis aux mêmes conditions d'environnement ; la mesure de la compressibilité est faite successivement sur ces deux réseaux. Un volume fixe de kérosène est prélevé automatiquement pour chaque réseau et la variation de pression induite par le prélèvement est mesurée ; une formule mathématique permet de déduire la compressibilité des réseaux 1 et 2.

Le réseau est ramené à la pression de 11 bars et après une période de stabilisation, on effectue le test d'étanchéité. La variation de pression entre les deux réseaux qui doit normalement être proche de 0 est mesurée. La valeur de la compressibilité et les variations de pressions entre les deux réseaux identiques permettent de déterminer si l'un des réseaux fuit et le cas échéant de calculer le débit de la fuite. Une fois le test terminé, le réseau est remis dans son état initial à une pression de 8,2 bars afin que l'exploitation puisse reprendre normalement.

Résultats

L'application fonctionne sur site 24 heures sur 24 depuis 2002 et donne satisfaction. Chaque matin, l'impression automatique d'un procès-verbal permet au personnel de la SMCA de prendre connaissance des résultats.
Des améliorations sont envisagées dont une surveillance de vie en cas de défaillance du calculateur, et la possibilité pour SAPHIR de maintenir l'application à distance.